Compte-rendu “Cèchéqui” du 9 avril 2011

La vie des autres, Florian Henckel von Donnersmarck

Cet après-midi Nantais fut un délicieux moment de partage : des « pros » et des « non pros » qui se mélangent autour d’une analyse de film : « La vie des autres ». La présentation de Roselyne et Armelle déroule le « comment » l’éprouvé de Wiesler (agent de la Stasi chargé de surveiller l’auteur de pièces de théâtre et sa compagne actrice reconnue) peut transformer sa vie. Le processus est découpé et regardé théoriquement d’un point de vue psycho-social et gestaltiste.

Le diaporama réalisé par Armelle s’articule entre des analyses théoriques et des extraits du film. Associée à l’accompagnement sonore de la voix de Roselyne, nous sommes emportés dans un voyage entre les manifestations de la vie en nous (tous types de réactions) et l’ouverture vers un autre regard des concepts soulevés.

Nous pouvons ainsi appréhender comment ce qui apparaît dans le champ de Wiesler rencontre sa personnalité pour venir toucher son équilibre interne, et comment il accueille petit à petit les phénomènes de sa vie interne pour s’apparaître à lui-même. Touché par l’amour et la relation d’amour des suspects, les micro-changements qui s’opèrent en Wiesler l’amènent à des changements de positionnement éthique profond. Concrètement, il passera par la falsification des comptes rendus des écoutes, puis par la protection des suspects, pour se retrouver accusé et rétrogradé. Peut-être Wiesler ressent-il un sentiment fort d’exister pleinement en accord avec lui-même parce qu’il ne dévoilera même pas ses actes à celui qu’il a aidé ?

La fin de notre après-midi fut une danse relationnelle vivante et chaleureuse et, sous l’inspiration d’Armelle, émerge le rêve d’un possible triathlon aux couleurs de RGO. Après une gestalt achevée, l’apparition d’une nouvelle forme de partage ?

Brigitte de Toulouse.