Compte-rendu “Débuter… transmettre” du 5 mars 2015

Comment présenter la Gestalt-thérapie ?

Étaient présents : Hélène Arques – Christiane Beck – Nelly Béranger – Emmanuel Brochard – Marie-Claire Bouvattier – Victoire Chateau – Magali Colavin – Caroline Derouault – Priscille Du Jonchay – Anne-Cécile Erraud – Marie-Renée Guilloret – Laure Guyot – Béatrice Héraud – Richard Lacroix – Marie-Thé Vendé-Hamon

Lors de cette réunion du groupe « débuter et transmettre » au sein du Réseau Gestalt Ouest, nous avons d’abord commencé par nous présenter en décrivant nos déboires et satisfactions lorsque nous voulons expliquer ce qu’est la Gestalt-thérapie et la façon de travailler d’un gestalt thérapeute.

Dans un second temps, Marie-Thé Vende Hamon a fait part de son intervention dans un atelier d’une heure lors d’une journée organisée en juin 2014 par la FFPP des Pays de Loire et l’Université de Nantes sur la diversité des psychothérapies.

I- Déboires et satisfactions lorsque nous voulons expliquer ce qu’est la Gestalt-thérapie et la façon de travailler d’un Gestalt-thérapeute.

Les quinze personnes présentes lors de cette rencontre ont toutes rencontré des difficultés à se présenter et à expliquer ce qu’est la Gestalt-thérapie, que ce soit dans des cabinets médicaux, lors de salons « zen / Gestalt et bien être » ou lors d’échanges avec des collègues ou des étudiants : tentatives d’explications « trop » scolaires en voulant parler du champ ou de l’ici et maintenant, suspicions de secte.
La plupart ont arrêté de vouloir expliquer pour privilégier la rencontre avec la personne et lui demander par exemple : « Qu’est-ce que vous recherchez exactement ?  » afin de créer du lien. Le constat est souvent fait que les clients choisissent une personne avant de choisir une méthode.

II- Présentation de Marie-Thé.

La transition : changement de posture de psychologue conseiller d’orientation puis conseiller en centre de bilans de compétences puis psychologue du travail à thérapeute.
Avant, j’étais plutôt dans une posture d’expertise, celle qui sait, qui détient des informations, beaucoup même, et qui les a synthétisées pour les utiliser au mieux dans la situation présente de conseil en orientation et en carrière professionnelle.
Il faut y être compétent, performant, apporter des réponses, des pistes de formation ou d’évolution.
Dans la formation et la posture de Gestalt-thérapeute, j’ai la posture de ne pas savoir (ou ne plus ?) pour laisser s’installer le silence, modifier le rapport au temps, pour moi, c’est passer de la quantité à la qualité.

Quatre dimensions vont être développées au cours de mon intervention :

La dimension temporelle.
La psychothérapie comme esthétique.
La notion d’incertitude cultivée.
Le processus de co-construction.

Lire la suite

 

Bibliographie – Livres de Gestalt

BLAIZE Jacques, Ne plus savoir, phénoménologie et éthique de la psychothérapie, L’Exprimerie, 2002.
DELACROIX Jean Marie, La Troisième Histoire : Patient-psychothérapie : Fonds et formes du processus relationnel, Edition Dangles, 2006
DESHAYS C., Trouver la bonne distance avec l’autre grâce au curseur relationnel, Inter éditions –Dunod Paris, 2010
FRANCESETTI G., GECELE M.,ROUBAL J., Psychopathologie en Gestalt thérapie, L’Exprimerie 2014
FRANCK Ruella, Le corps comme conscience, L’Exprimerie 2005
KEPNER J., Le corps retrouvé en psychothérapie. Retz 1998
MASQUELIER SAVATIER Chantal et Gonzague MASQUELIER,(sous la direction de)  Le grand livre de la Gestalt, édition Eyrolles, 2013
PERLS F, HEFFERLINE R, GOODMAN P, Gestalt- thérapie, L’Exprimerie, 2001
ROBINE Jean Marie, La psychothérapie comme esthétique, L’Exprimerie, Bordeaux, 2006
ROBINE Jean Marie, S’apparaitre à l’occasion d’un autre, L’Exprimerie, 2004
SAUZEDE LAGARDE A et J.P., Former une famille heureuse, Inter éditions –Dunod , 2005
SAUZEDE LAGARDE A et J.P. Entre câlins et tempêtes, créer un couple durable, Inter éditions –Dunod 2011
SCHOCH de NEUFORM, Un dialogue thérapeutique, L’Exprimerie 2005
STAHL R., « La gestalt dans les organisations » in Les outils du développement personnel pour manager, sous la direction de BROUARD S. et DAVERION F., Eyrolles 2010
Les cahiers de Gestalt-thérapie (revue du collège européen de Gestalt-thérapie )
La Revue Gestalt (revue de la Société Française de Gestalt)
Bernard Vincent, Présent au monde : Paul Goodman, Bordeaux, L’Exprimerie, 2003,

Autres références théoriques
ANZIEU Didier, Le Moi- peau, Dunod, 1995
CHENG F., Cinq méditations sur la beauté, Albin Michel, 2008
CHENG F., Cinq méditations sur la mort, autrement dit la vie, Albin Michel, 2013
COMTE SPONVILLE A., Le sexe ni la mort, Trois essais sur l’amour et la sexualité, Albin Michel
DEVIENNE E. et al, Le grand livre de la supervision, Eyrolles, 2010
JOUVENT Roland, Le cerveau magicien, Odile Jacob, 2009
ROUSTANG François, Savoir attendre pour que la vie change, édition Odile Jacob
STERN Daniel, Le moment présent en psychothérapie : un monde dans un grain de sable, Editions Odile Jacob, 2003