Compte-rendu du CA du 16/10/2018

 

Présents : Christine ANNEREAU, Nicolas DEBLYCK, Sylvie TENEUL, Michel ULENS
Excusé : Jean-Philippe MAGNEN

1. Présentations mutuelles

Le CA a pris avec bonheur le temps d’un apprivoisement de cette nouvelle équipe avec beaucoup de liberté de parole sur l’histoire de chacun et le vécu de l’an dernier pour ceux qui étaient présents.

Nous avons parmi nous une psychologue, trois personnes formées à l’EPG, une à l’INGT, et une à l’IFGT.

Nous partageons l’envie de combattre l’isolement et le désir d’une émulsion entre professionnels par le partage de nos pratiques, convaincus que nous avons tous quelque chose à transmettre. Nous désirons travailler dans un cadre rigoureux et collectif.

2. Première recherche d’activités

Le CA aimerait que soit vécu cette année un rythme plus soutenu d’activités, avec une proposition au moins de plus grande ampleur : public, durée….

Un atelier clinique sur la prise en compte de la dimension psychosensorielle sera proposé par Sylvie TENEUL et Anne-Cécile ERRAUD le ……….. pour relancer cette pratique. Les ateliers cliniques pourraient se poursuivre sans demander nécessairement une préparation particulière par un des membres

Nicolas DEBLYCK suggère que nous prenions contact avec chaque membre par téléphone pour écouter ses besoins, envies, ressources et propositions. Il est prêt à s’engager dans cette démarche de proximité. Sylvie TENEUL se montre aussi candidate pour cette démarche et suggère que nous nous répartissions la liste de tous nos adhérents.

Le CA affirme son envie de soutenir a priori toute initiative d’un adhérent se proposant de réunir autour d’un thème un public. Il invite Armelle FRESNAIS à se demander si sa prestation sur l’addictologie avant l’AG, qui nous a mis l’eau à la bouche, ne pourrait être développée plus largement pour un large public.

Sylvie TENEUL aimerait pouvoir s’investir dans un projet denvergure réservé à des professionnels comme ce fut le cas pour la place du jeu en thérapie. Nous avions réussi à y mobiliser un grand nombre de personnes, y compris hors du réseau de la Gestalt, et proposer sans tarder une autre activité peut conforter ce réseau. La réussite de cette journée sur la place du jeu tenait à la combinaison d’un intervenant principal et d’ateliers proposés par des personnes diverses.

Nous recherchons, en l’absence de Jean-Philippe MAGNEN empêché pour raisons de santé, quelques thèmes potentiellement porteurs :

  • Les addictions (A FRESNAIS ?)
  • Les neurosciences (Marie-Thé VENDE-HAMON ?)
  • Le place du corps en thérapie : somatic experiencing (Marie-Josée DE AGUAR ?), awareness, expérimentations corporelles
  • L’alimentation
  • Une saine articulation entre les médicaments et la thérapie (serait-il possible de toucher les médecins ?)
  • Rejoindre l’enfant intérieur (Marie-Claire BOUVATTIER pourrait-elle décliner ce qu’elle nous a proposé à plus grande échelle ?)
  • L’art-thérapie

3. Partage des responsabilités

Ce point sera soumis à validation lors de notre prochain CA le 28 novembre.

4. Prochaine rencontre

Pour des raisons de commodités, nous optons pour des réunions sur Nantes un mercredi ou un jeudi soir.

Notre prochaine rencontre est prévue le 28 novembre à 19h au cabinet de Nicolas DEBLYCK 1 rue Jean BART à 44100 Nantes.

Première rédaction par Michel ULENS