Rencontre Gestalt & société le 13 juin

Rappel : restitution de l’enquête et soirée-débat Gestalt & société le 13 juin

Une enquête a été menée auprès des thérapeutes gestaltistes de l’Ouest et a permis de collecter de nombreuses données sur leurs pratiques ainsi que la typologie de leurs patients. Rendez-vous mercredi prochain (le 13 juin) pour une restitution et une soirée-débat permettant, à partir des résultats et grâce à l’éclairage d’intervenants extérieurs, d’ouvrir les échanges entre praticiens sur le sujet. En savoir plus >>

Gestalt et Société – Questionnaire en vue d’une Rencontre-débat en juin

Un questionnaire et une rencontre-débat en juin 2018 à Nantes
Gestalt et société ou Comment le thérapeute se sent-il en (plein) contact avec la société ?

Notre postulat de départ : fidèles à la théorie du champ « organisme/environnement » en tant que Gestalt-thérapeutes, nous sommes sensibles à la véritable interaction « transformation personnelle/transformation sociale » dans l’intervention du thérapeute auprès de son client/patient. Elle peut prendre plusieurs formes différentes. Nous aimerions observer comment elle apparaît, comment elle est conscientisée lors du travail thérapeutique et le cas échéant, comment elle fait partie intégrante du travail et en est même un matériau consubstantiel.
L’envie pour nous est de recueillir des éléments sur des pratiques et réflexions diverses et variées afin de faire ressortir les principales questions que cela pose, voire explorer ensemble des premières pistes de recherche / action .

Pour cela, nous organiserons un temps de rencontres et d’échanges pour faire état de cette consultation et débattre des premiers retours et enseignements tirés de vos réponses. Lors de cette soirée, le débat sera élargi sur ce thème avec des intervenants qui nous relateront leurs expériences…

Cette soirée se déroulera le 13 juin de 18h à 22h dans un lieu à déterminer sur Nantes.

Nous vous invitons dès maintenant :

Merci à tous pour votre participation !

Une proposition RGO par Caroline Derouault et Jean-Philippe Magnen.